Skip to Content | Skip to Footer
 

Qu’est-ce que l’asthme?

English

 

 

L’asthme est une affection pulmonaire chronique (à long terme) très commune qui se caractérise par une difficulté à respirer. Plus de 2,7 millions de Canadiens et plus de 300 millions de personnes à travers le monde souffrent de l’asthme, y compris plusieurs des meilleurs athlètes qui excellent à leurs sports. Si vous gérez bien votre asthme, il ne devrait pas limiter vos activités. Cependant, dans le pire des cas, l’asthme peut causer la mort. Par exemple, en 2003, 287 Canadiens sont morts de l’asthme. Bien qu’il n’y ait aucun remède contre l’asthme, il peut être contrôlé. Grâce à un contrôle adéquat, les personnes atteintes d’asthme peuvent vivre une vie normale et active.

Si vous souffrez d’asthme, vos voies respiratoires sont très sensibles. Quand vous êtes exposés à l’un de vos «déclencheurs» d’asthme, vos voies respiratoires hypersensibles peuvent présenter les signes suivants :

  1. Devenir rouges et enflées : Vos voies respiratoires deviennent enflées à l’intérieur et elles peuvent se remplir de mucosité. Ce gonflement et cette mucosité rétrécissent vos voies respiratoires, alors la circulation de l’air devient plus difficile.
  2. Faire un effet de fibrillation et de spasme : Les petites bandes de muscles qui entourent vos voies respiratoires peuvent se resserrer. Ceci rend vos voies respiratoires plus étroites, ce qui laisse moins d’espace pour la circulation de l’air.

Plus vos voies respiratoires sont rouges et enflées, plus elles se contracteront.

 

Voies respiratoires d’une personne qui ne souffre pas d’asthme ou dont l’asthme est contrôlé


Voies respiratoires d’une personne dont l’asthme n’est pas contrôlé - gonflement (inflammation)


Voies respiratoires d’une personne dont l’asthme n’est pas contrôlé - muscles contractés (bronchospasme)



Chez les personnes qui ne souffrent pas d’asthme, les muscles qui entourent les voies respiratoires sont détendus et permettent à ces dernières de demeurer ouvertes. Il n’y a pas d’inflammation ou de mucosité à l’intérieur des voies respiratoires. Chez les asthmatiques, la paroi interne des voies respiratoires peut devenir rouge, enflée et remplie de mucosité. Chez les asthmatiques, les muscles qui entourent les voies respiratoires peuvent se contracter et se resserrer, ce qui laisse moins d’espace pour la circulation d’air.

Les types d’asthme


Il y a plusieurs termes que les professionnels des soins de santé et le public utilisent pour décrire les différents types d’asthme, tels que :

  • l’asthme infantile
  • l’asthme chez les nourrissons
  • l’asthme allergique
  • l’asthme chez les adultes
  • l’asthme professionnel
  • l’asthme bronchique
  • l’asthme aigu
  • l’asthme chronique
  • l’asthme tussif
  • l’asthme lié à l’effort ou l’asthme provoqué par l’exercice physique
  • l’asthme viral ou l’asthme d’origine virale
  • l’asthme provoqué par le reflux de l’acide
  • l’asthme provoqué par l’aspirine

Tous ces termes décrivent des variations du même problème. Vos poumons réagissent à quelque chose qui engendre une combinaison d’un ou plus des éléments suivants : gonflement, mucosité supplémentaire, et spasme des voies respiratoires (contraction des muscles qui entourent vos voies respiratoires), ce qui engendre des symptômes communs de toux, d’essoufflement, de serrement de poitrine ou de respiration sifflante.

Ces différents termes sont liés au moment où vous devenez asthmatique, ce qui cause vos symptômes, ou ce qui représente votre symptôme principal. Bien que chacun de ces termes ait une signification, les mêmes stratégies de base s’appliquent à tous les asthmatiques :

  1. Évitez les choses qui aggravent votre asthme. On les appelle des «déclencheurs d’asthme».
  2. Prenez les médicaments appropriés pour prévenir l’inflammation, la mucosité et le resserrement des voies respiratoires, afin de pouvoir respirer facilement.

Quelles sont les causes de l’asthme? Qui est susceptible de devenir asthmatique? 

 

Il est important de connaître la différence entre les facteurs qui font que l’asthme se développe chez une personne, et les facteurs qui peuvent déclencher les symptômes chez une personne qui est déjà asthmatique. Il existe beaucoup d’information au sujet des déclencheurs d’asthme, mais les causes de l’asthme ne sont pas encore bien connues. On devra faire davantage de recherches pour déterminer les causes de l’asthme afin que dans le futur, nous puissions aider à le prévenir.

Bien que certaines évidences ne soient pas concluantes, les facteurs suivants sont parmi ceux qui font qu’il est plus probable qu’une personne devienne asthmatique :

Antécédents familiaux : Ce que nous savons certainement c’est que l’asthme et les allergies peuvent être transmises par les antécédents familiaux. Si certains membres de votre famille souffrent d’une affection allergique comme l’asthme, le rhume des foins (rhinite allergique) ou l’eczéma, vous êtes plus susceptible de devenir asthmatique. Ceci ne signifie pas que si des membres de votre famille souffrent de l’asthme ou d’allergies, vous deviendrez nécessairement asthmatique. Cela signifie tout simplement que vous avez une plus grande chance de devenir asthmatique. De plus, s’il n’y a pas d’allergies ou d’asthme dans votre famille, vous pouvez quand même devenir asthmatique.

Fumée du tabac : Les enfants dont la mère a fumé pendant qu’elle était enceinte ou qui grandissent dans une maison de fumeurs sont plus susceptibles de devenir asthmatiques.

Allergènes intérieurs : L’exposition aux acariens de la poussière, aux allergènes d’animaux de compagnie, aux moisissures, et aux allergènes de coquerelles ont tous été suggérés comme causes possibles d’asthme. Néanmoins, on doit procéder à d’autres recherches pour le confirmer.

Pollution atmosphérique extérieure : Les résultats de certaines recherches démontrent que les personnes qui demeurent à proximité d’artères principales et d’autres endroits pollués sont plus susceptibles de devenir asthmatiques.

Infections : Certaines infections virales au cours de l’enfance (par exemple : RS) ont été liées au développement ultérieur de l’asthme et des symptômes semblables à ceux de l’asthme. Néanmoins, on doit procéder à davantage de recherches pour le confirmer.

Sexe : Les garçons sont plus susceptibles de devenir asthmatiques que les filles. Cependant, lors de l’adolescence, ceci change lentement, et en devenant adultes, plus de femmes que d’hommes sont asthmatiques.

Obésité : Les résultats de certaines recherches suggèrent que l’obésité pourrait être un facteur de risque de devenir asthmatique. Des recherches ultérieures sont requises.

Asthme professionnel : Les personnes qui occupent certains emplois ont une plus grande chance de devenir asthmatiques en raison des éléments associés à leur milieu de travail. Il s’agit de l’asthme professionnel.